Mouvement sensoriel & danse contemporaine : Témoignages

Damien Frances , comédien

Mais alors comment ça marche ?

Ce que je sais, c’est que je ressens comme une zone de non risque où je pose l’intention avant de poser le mouvement.

Donc je ne me pose plus la question de la légitimité du mouvement et le mouvement vient comme une évidence, donc je ne fais plus le mouvement pour le faire, mais le mouvement se fait par lui-même car il va de soi.

C’est donc une autre approche, un autre schéma qui s’ouvre à moi.

Pourquoi, comment, qu’est-ce que moi je peux faire de ce silence, ce silence qui me brûlait tant les doigts avant, celui là même qui m’ouvre enfin la porte de l’infini.

C’est un peu comme si j’avais pris le jeu a l’envers..enfin !!!

Et après ?
Tout ce que je travaille en profondeur, tout ce que je peux développer comme capacités physiques ou émotionnelles, me donnent toutes une direction en plus, mais aussi une œuvre d’inspiration.

Car je ne cherche plus la légitimité de mes actes, ce qui ouvre considérablement mon champ d’action. Moi qui parle de liberté et de respiration, je suis si loin mais j’écoute.

Martha m’a fait ressentir cette capacité d’expression que j’avait juste cérébralisé et que je n'arrivais pas à utiliser comme une respiration pour amener une âme à mon travail, tellement je voulais l’expliquer ou la faire comprendre, ce qui est un peu la même chose !!

En fait Martha m’a permis d’écouter et de ressentir l’intérieur du silence.

Merci Martha.

[Revenir à la liste]